A la rédactionLe Concentré d'Actu
Trending

Avec le déconfinement, c’est la ruée sur le vélo.

Partout en France vendeurs et ateliers croulent sous les ventes et réparations de vélos

« Bienvenue dans l’ère du vélo »,

c’était le titre des Echos la semaine dernière, et à lire les titres de la presse locale, l’époque est his­torique pour le vélo. Avec 70 000 vélos réparés en trois semaines, la prime « coup de pouce vélo » fait un car­ton nous annonce France Bleu. Les ventes de vélos explosent titre Le Monde ce lun­di 9 juin. Le 25 juin, pour l’Express, c’est devenu le papi­er toi­lette de l’après-confinement : tout le monde se l’arrache.

Dans le Grand-Est, un boum sur le vélo pour le Répub­li­cain Lor­rain et des achats de vélos neufs en plein boom pour l’Est Eclair. A Reims, le coup de pouce vélo est vic­time de son suc­cès selon l’Union. A Stras­bourg, les répara­teurs sont débor­dés par la ruée vers les vélos (France Bleu).

En Bour­gogne-Franche Comté, l’Yonne Répub­li­caine annonce en juil­let que dans l’Yonne, comme partout en France, un engoue­ment pour le vélo se fait ressen­tir depuis le décon­fine­ment

En Auvergne-Rhone-Alpes c’est le boom du vélo avec le décon­fine­ment (France Bleu),  le vélo élec­trique car­tonne en pays de Savoie (France Bleu)

Provence-Alpes-Côte d’Azur : la prime booste l’activité des pro­fes­sion­nels (La Provence)

En Occ­i­tanie, Clients, répara­teurs et vendeurs expliquent l’engouement pour le vélo à Toulouse depuis le décon­fine­ment. Les délais de répa­ra­tion explosent nous explique actu.fr.  A Mil­lau : la prime “Coup de pouce vélo” fait per­dre les pédales aux répara­teurs (Midi-Libre), A Nar­bonne, l’indépendant se demande si le règne de la petite reine n’est pas arrivé. Pour la Dépèche : c’est la belle échap­pée de la petite reine dans l’Aude. Dans l’Hérault, c’est le boom du vélo nous con­fie France Bleu.

Nou­velle Aquitaine. Dans les Deux-Sèvres, la prime gou­verne­men­tale dope l’activité des répara­teurs de vélo (Ouest France). A Châteller­ault, des répara­teurs sub­mergés de deman­des selon La Nou­velle République. A  Limo­ges, les mag­a­sins spé­cial­isés font le plein selon ​le pop­u­laire du Cen­tre. En Cor­rèze, un répara­teur de vélos ambu­lant voit son activ­ité repar­tir sur les cha­peaux de roues depuis le décon­fine­ment (France 3). A Agen, le coup de pouce vélo fait dérailleur les répara­teurs de cycles témoigne le Petit Bleu d’Agen. Pour France Bleu, le chèque vélo attire les clients en masse chez les répara­teurs bor­de­lais : leur activ­ité à été mul­ti­pliée par trois. Pour la Rép des Pyrénées les ventes de vélos explosent en Béarn. Le Pays Basque ne fait pas excep­tion (medi­a­bask).

Tout le monde veut faire répar­er ou acheter un vélo. Les gens veu­lent éviter de s’agglutiner dans les trans­ports en com­mun — Geof­frey Dautry, répara­teur de vélos sur France Bleu

En Pays de Loire à Nantes le vélo élec­trique car­tonne (France Bleu) et les répara­teurs vélos sont pris d’assaut (Le Figaro). Au Mans, comptez plusieurs semaines pour faire révis­er ou répar­er votre vélo, alors qu’à Blain : le répara­teur et vendeur de vélos ont la tête dans le guidon (Ouest-France).

Paris et l’Ile de France ne sont pas en reste, après de mul­ti­ples arti­cles sur le suc­cès des pistes pro­vi­soires, Le Parisien con­state le boom du vélo à Paris : le «vélo-flâneur», une espèce en pleine expan­sion  (le Parisien) et con­state que dans les Yve­lines, le vélo séduit de plus en plus. Sur France Info, la prime de 50€ fait un car­ton. Dur dur de faire répar­er son vélo à Paris racon­te le Parisien et pour LCI, en reportage dans un ate­lier de quarti­er, les répara­teurs sont débor­dés.

En Nor­mandie, à Saint-Lô. les ate­liers sont pris d’assaut (Ouest-France), dans la Manche : la prime vélo dépasse com­plète­ment les répara­teurs (ils sont sous l’eau ?) et à Lisieux les mag­a­sins croulent sous les bicy­clettes. A Pont-Aude­mer les répa­ra­tions font un car­ton (Paris Nor­mandie). Quand à Caen, France 3 annonce que le marché du vélo est en sur­régime et sur le grand bra­quet pour Ouest-France.

En Bre­tagne, c’est la défer­lante de l’opération Coup de pouce vélo (Ouest France) et depuis trois semaines, la ruée en mag­a­sin de vélos du pays d’Auray à Pon­tivy  (Ouest-France) tout comme à Quim­per, ain­si qu’à Quévert. A Hen­nebont, les deman­des de répa­ra­tion de vélo explosent. Et à Saint Brieuc, c’est car­ré­ment la ruée sur le vélo. A Guingamp : La vente de vélo c’est le mail­lot jaune du décon­fine­ment (Ouest France) alors qu’à Lam­balle-Armor, le vélo reprend de la vitesse depuis le décon­fine­ment. Le Télé­gramme témoigne que l’opération ren­con­tre un suc­cès fou. Du coté de Fougères, actu.fr racon­te en juil­let dans une série en 4 épisodes que Les pro­fes­sion­nels ont la tête dans le guidon.

Dans les Hauts-de-France, A Calais, les pro­fes­sion­nels sont débor­dés par l’opération “Coup de Pouce Vélo” (La Voix du Nord), le Coup de Pouce Vélo donne du file à retor­dre (Les échos du Tou­quet). Dans  le Cam­bré­sis, la prime des 50 euros booste le retour des vélos sur le bitume. A Phalempin, il faut un mois d’attente pour espér­er répar­er son vélo annonce la Voix du Nord. A Valen­ci­ennes, on est à sat­u­ra­tion chez les vendeurs de vélos. En Picardie, le nom­bre de vélos réparés dans les ate­liers d’autoréparation a dou­blé (France 3), à Abbeville, c’est l’incroyable boom des vélos à assis­tance élec­trique (actu.fr). L’après Covid-19 est une aubaine pour le vélo et les cyclistes nous éclaire le Phare Dunkerquois. Pour le Cour­ri­er Picard, les ventes de vélos ont explosé «On a quadru­plé le nom­bre de vélos ven­dus habituelle­ment, ils se vendent comme le papi­er toi­lettes et les pâtes », plaisante une vendeuse de vélo de l’Oise. « On est débor­dés »

Depuis 28 ans, c’est la pre­mière fois qu’on est oblig­és de dire aux gens que l’atelier est com­plet et qu’ils doivent pren­dre ren­dez-vous.

et France-Bleu pour con­clure en rajoute sur le feu : si vous désirez acheter un vélo, dépêchez vous!

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close