Actus Monde

Impact de la pollution de l’air sur la mortalité COVID (Belgique)

Gracq : Depuis le début de la crise COVID-19, plusieurs études ont établi une claire relation entre la pollution de l'air et le virus (considérant à la fois le nombre de cas et la gravité). Une étude internationale s'est attachée à évaluer l'impact de la pollution de l'air sur la mortalité du COVID-19. Selon ses conclusions, 21% des décès du COVID-19 en Belgique seraient imputables à la mauvaise qualité de l'air.

L’exposition pro­longée à la pol­lu­tion de l’air, en favorisant les mal­adies car­dio­vas­cu­laires et pul­monaires, réduit l’espérance de vie d’une manière com­pa­ra­ble à celle du tabag­isme. Mais elle aug­mente égale­ment de ce fait la vul­néra­bil­ité face au COVID-19.

Parue en sep­tem­bre 2020 dans le “Car­dio­vas­cu­lar Research”, une étude inter­na­tionale éval­ue la mor­tal­ité “COVID-19” liée à la pol­lu­tion de l’air générée par les activ­ités humaines. En croisant des don­nées liées à l’impact san­i­taire du COVID-19 et celles rel­a­tives à la pol­lu­tion de l’air (PM2,5), cette nou­velle étude estime qu’environ 15% des décès du coro­n­avirus sont provo­qués par une expo­si­tion pro­longée aux pol­lu­ants. La Bel­gique (21%) se situe au-dessus de cette moyenne mon­di­ale et au-dessus de la moyenne européenne (19%), der­rière l’Allemagne (26%) mais devant la France (18%) et le Dane­mark (15%), à titre de com­para­i­son.

https://www.gracq.org/actualites-du-velo/impact-de-la-pollution-de-lair-sur-la-mortalite-covid

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close