Actus Monde

A Tunis, un subit engouement pour le vélo fait sauter une barrière de genre

Le Nouvel Obs

Tunis (AFP) — Le vélo se fraye désor­mais un chemin dans les artères bouil­lon­nantes de Tunis, et des femmes en nom­bre crois­sant, brisant la bar­rière du genre, mon­tent en selle pour gag­n­er en autonomie, dans un engoue­ment libéré par la pandémie de Covid-19.

Dans un quarti­er du cen­tre de la cap­i­tale, le jardin japon­ais se trans­forme chaque dimanche matin en une école en plein air pour une trentaine d’apprentis cyclistes. Des adultes, qua­si exclu­sive­ment des femmes, y appren­nent à pédaler.

En tenue de sport pour la plu­part, les débu­tantes ten­tent de maîtris­er la tra­jec­toire de vélos de petite taille, spé­ciale­ment choi­sis pour l’apprentissage.

Par­fois hési­tantes, la mine con­cen­trée, elles guet­tent les obsta­cles.

Je suis venue me libér­er d’un poids, celui de ne pas avoir appris la bicy­clette petite”, lance Samia, 40 ans, fière de la con­fi­ance acquise à vélo dès sa sec­onde ses­sion de for­ma­tion.

A lire sur nouvelobs.com

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close