Actus Monde

Un appel mondial à une vélorution virtuelle ce soir à 18h avec une application smartphone

A l'initiative d'une association de cyclistes italiens, un rendez-vous militant pour se confronter à la réalité, aussi bien dans le monde réel que dans le monde virtuel

Le com­mu­niqué de Masse Cri­tique à Rome :

Vendredi 27 mars à 18h00 (GMT+1), nous ferons la première «masse critique» virtuelle

  • télécharge et installe l’application CRITICAL MAPS : https://criticalmaps.net
  • lance l’application à 18h, observe les icônes avec les vélos, et attends… elles aug­menteront rapi­de­ment.
  • sauve­g­arde une copie d’écran et partage-le sur les réseaux soci­aux
  • une playlist pour accom­pa­g­n­er cet évène­ment (ital­i­enne)
  • un man­dala à télécharg­er, à col­o­ri­er et à partager avec tes ami(e)s

Les idées n’ont pas besoin de l’espace physique pour se déplac­er, elles doivent juste être véhiculées.
Il n’y a pas de leader, pas de par­cours, elle se con­tente d’être. Cette idée pointe du doigt la détéri­o­ra­tion de la qual­ité de vie, des niveaux de pol­lu­tion de l’air et de la pol­lu­tion acous­tique que les véhicules à moteur créent en ville, et met en évi­dence l’incapacité de nous recon­naître en une com­mu­nauté.
Nous sommes ce que nous pen­sons, et ni les restric­tions, ni les inter­dic­tions ne pour­ront nous retir­er ça ; la lim­i­ta­tion spa­tiale ne pour­ra pas non plus nous l’enlever, car cette idée existe et per­siste au-delà de l’espace physique.
Le vélo, depuis tou­jours con­sid­éré comme véhicule de résis­tance per­me­t­tant le mou­ve­ment de chaque indi­vidu, devient une Masse acéphale, col­orée et joviale.
Dans sa sub­stance même, elle donne vie à une nou­velle manière de se rap­porter à la réal­ité exis­tante, aus­si bien dans le monde réel que dans le monde virtuel.
La Masse crée et explore des espaces jusqu’ici con­sid­érés comme imprat­i­ca­bles et inac­ces­si­bles, elle sou­tient et célèbre le principe d’autodétermination des indi­vidus et des peu­ples libres de se déplac­er en toute autonomie, sans lim­ites ni fron­tières, en sil­lon­nant des mers et des ter­res qui ne leur sont plus hos­tiles.
Nous ne créons pas le traf­ic, Nous sommes le traf­ic.

Nous ne voulons pas revenir à la nor­mal­ité, car la nor­mal­ité était le prob­lème

L’évènement est pub­lié sur Face­book

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close