Actus Monde

Tunisie : là où les femmes s’émancipent en apprenant à faire du vélo

Elles sont âgées de 22 à 62 ans, et trou­vent une nou­velle forme d’autonomie dans un pays où le vélo est surtout enseigné aux garçons. Reportage.

Tous les week-ends, dès 8h30, un drôle de bal­let vient ani­mer le Jardin japon­ais de Tunis. Ce same­di d’automne, dans les allées soignées de ce parc situé dans un quarti­er mod­erne de la cap­i­tale tunisi­enne, une dizaine de femmes, casques sur la tête, chem­i­nent en vac­il­lant sur de petits vélos pli­ables. Cer­taines ne péda­lent pas, pren­nent de l’élan en s’appuyant sur la pointe des orteils, ten­tant par­fois de tenir l’équilibre en décol­lant leurs pieds du sol.

À leurs côtés, cinq for­ma­teurs s’assurent qu’elles ne tombent pas, les tien­nent, les poussent. Une poignée d’autres femmes ont enfourché de grands vélos, et zigzaguent dans les allées, les mains agrip­pées au guidon. « Ralen­tis ! Vas-y tourne, tourne, tourne ! », s’écrie Ali, l’un des for­ma­teurs, alors que l’une d’elles s’engage un peu trop hardi­ment dans un virage.

Source : Tunisie : là où les femmes s’émancipent en apprenant à faire du vélo — Marie Claire

Tags
En voir plus

Perrine Burner

Chargée de communication à la FUB

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close