Actus France

Blois : Dans la peau d’un mécano de la bicyclette

Tout au long de l’été, La Nouvelle République se met dans la peau de professionnels du tourisme. Aujourd’hui, on loue et on répare des vélos pour la Loire à vélo.

A peine la bou­tique de Détours de Loire ouverte, à 9 h 30 ce mar­di matin, que les clients afflu­ent déjà. Les touristes veu­lent par­tir le plus tôt pos­si­ble pour sil­lon­ner les routes de la Loire à vélo. En moins de 30 min­utes, les 7 vélos réservés sont déjà par­tis.

Il faut dire que la journée est plutôt calme ; la veille, une trentaine de bicy­clettes ont été louées. « Le lun­di, c’est tou­jours notre plus grosse journée », affirme Hugues, respon­s­able du mag­a­sin. « À Blois, on fait surtout des départs, mais peu de retours. Nos clients lais­sent sou­vent leurs vélos à Angers ou à Nantes, et ensuite, on les fait revenir. »
Cadre, chaîne et garde-boue : tout doit briller Mais ce n’est pas parce que les loca­tions du jour sont par­ties que l’on va chômer : il faut déjà pré­par­er les deux-roues pour le lende­main. « La pre­mière chose à faire, c’est de laver le vélo. On ne peut pas faire de mécanique sur un vélo sale », m’explique Noé, qui aide dans la bou­tique pen­dant l’été. Ni une, ni deux, me voilà tor­chon en main, à frot­ter le cadre, la chaîne et le garde-boue.

A lire dans La Nou­velle République

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close