A lire

Les vélo-écoles du réseau FUB engagées partout auprès du public scolaire

Comme annoncé lors de la journée annuelle des vélo-écoles du 10 novembre 2018 à Avignon, la FUB a proposé au réseau des vélo-écoles de répondre à une grande enquête en ligne courant décembre 2018 et janvier 2019 (la dernière enquête datait de 2014), afin de valoriser, dès le début de cette nouvelle année, l’ensemble des actions conduites par le réseau courant 2018.

Ce ques­tion­naire a eu pour but :

  • de mieux con­naître les 114 vélo-écoles, de répon­dre au mieux aux attentes du réseau ;
  • d’accompagner le développe­ment du réseau, sa mon­tée en com­pé­tences et sa recon­nais­sance (pro­jet de label­li­sa­tion) ;
  • de per­me­t­tre au réseau de se posi­tion­ner sur le dis­posi­tif « savoir rouler à vélo » à venir ;
  • de se porter can­di­dat à l’obtention de l’agrément Édu­ca­tion Nationale pour 2019 ;
  • de dress­er le bilan annuel des for­ma­tions Ini­ti­a­teurs mobil­ité à vélo 2018 et de réper­to­ri­er les ses­sions à venir en 2019 ;
  • de pré­par­er le cal­en­dri­er des journées de ren­con­tre et des for­ma­tions à des­ti­na­tion du réseau.

Le réseau s’est forte­ment mobil­isé avec 80 répons­es (sur 114 vélo-écoles), soit 71 % de répon­dants. Les résul­tats com­plets de cette enquête inédite seront pro­gres­sive­ment pub­liés sur la page : goo.gl/3BTBMC.

Voici dès à présent quelques don­nées sur les inter­ven­tions con­duites par les vélo-écoles auprès du pub­lic sco­laire en 2018. Le réseau est inter­venu au sein de plus de 250 étab­lisse­ments publics et 65 étab­lisse­ments privés. Le temps d’intervention moyen est de 2h15 ; avec trois séances con­duites en moyenne avec un même groupe. Le nom­bre d’enfants touchés par une action de sen­si­bil­i­sa­tion et/ou d’apprentissage du vélo a été de 16 770 en 2018, avec le con­cours de 80 inter­venants réguliers (répar­ti­tion bénév­oles / salariés d’environ 50 %). Par­mi les répon­dants : 84 % des struc­tures ont au sein de leur équipe au moins un inter­venant ayant suivi une for­ma­tion dédiée et/ou qui est tit­u­laire d’un de ces diplômes : Ini­ti­a­teur mobil­ité à vélo, BAFA, CQP Édu­ca­teur mobil­ité à vélo, BPJEPS, DJEPS… ; et 64 % des répon­dants déclar­ent avoir le pro­jet de con­tin­uer à mon­ter en com­pé­tences, en suiv­ant au moins une for­ma­tion dédiée courant 2019.

Con­cer­nant le dis­posi­tif « savoir rouler à vélo », 77 % des struc­tures ayant répon­du souhait­eraient pro­pos­er des actions dans le cadre de ce dis­posi­tif ; 70 % des struc­tures déclar­ent que leur équipe est com­pé­tente pour inter­venir dans ce cadre ; et 30 % déclar­ent souhaiter suiv­re une for­ma­tion dédiée. Les 80 struc­tures ayant répon­du pro­jet­tent d’intervenir en 2019 au sein de 262 d’établissements sco­laires publics et 96 étab­lisse­ments sco­laires privés.

Par­mi les pro­jets nova­teurs pro­jetés pour 2019, on note le souhait de « devenir ter­ri­toire pilote pour le lance­ment du dis­posi­tif Savoir rouler à vélo » ; mon­ter un Plan de déplace­ment étab­lisse­ment sco­laire ; organ­is­er un chal­lenge mobil­ité pour les écoles de la métro­pole ; met­tre en place un sys­tème de vélo-école mobile ; lancer un « cyclobus » (ou vélobus) pour un étab­lisse­ment sco­laire ciblé ; tra­vailler avec les élus pour l’apaisement général­isé des abor­ds d’écoles.

La FUB par­ticipe aux réu­nions inter­min­istérielles en vue du lance­ment du dis­posi­tif « savoir rouler à vélo » (suite aux annonces du Comité inter­min­istériel de la sécu­rité routière du 9 jan­vi­er 2018 et à la présen­ta­tion du Plan vélo du 14 sep­tem­bre 2018). Nous espérons que le réseau sera mobil­isé, dès cette année, dans le cadre du lance­ment de ce dis­posi­tif, afin de met­tre en selle les généra­tions à venir.

A Brest, inter­ven­tions dans dix écoles et un col­lège

« Nous organ­isons depuis 2016 avec Brest Métro­pole le « Chal­lenge Bougeons autrement à l’école » : pen­dant une semaine, les élèves des écoles inscrites sont encour­agés à ne pas utilis­er la voiture indi­vidu­elle pour venir à l’école ; ils rem­por­tent des points s’ils utilisent cov­oiturage, trans­port en com­mun ou trot­tinette, pieds, vélo, skate, roller… ces derniers moyens de trans­port compt­abil­isant plus de points ! De six écoles en 2017, nous avons atteint dix écoles par­tic­i­pantes en 2018, avec 1 182 élèves et 57 class­es en lice.

Une ani­ma­tion au Col­lège Camille Val­laux du Relecq Ker­huon a égale­ment eu lieu lun­di 4 juin 2018 au matin. A vélo, dans la cour, les élèves de six­ième se sont entraînés à frein­er à temps, à ralen­tir, à accélér­er, à pass­er les vitesses, à ne pas épou­van­ter les pié­tons, à pren­dre un rond-point en indi­quant cor­recte­ment sa direc­tion… au moyen de jeux (1, 2, 3 soleil… à vélo…) et d’un par­cours prêté par Brest Métro­pole. Nous les avons ensuite guidés dans une marche exploratoire aux abor­ds du col­lège ; ce « jeu du petit urban­iste » per­met d’attirer l’attention des élèves sur les amé­nage­ments pié­tons et cyclistes, les ques­tions d’accessibilité, de sta­tion­nement…, de vivre leur ville en vrai citoyen. Cette ani­ma­tion s’inscrit dans le cadre des quelques 25 ani­ma­tions sco­laires effec­tuées chaque année par BaPaV depuis 2017 — dans 11 étab­lisse­ments en 2017 et 9 en 2018 -, grâce à un finance­ment tri­en­nal Brest Métropole/ADEME.

Brest à pied et à vélo

A Rennes, « 9 séances en 5 jours et pas moins de 220 élèves sur le vélo ! »

Voici le résumé de l’activité cycliste encadrée par Roazhon Mobil­i­ty durant la semaine nationale de la marche et du vélo à l’école 2018. Inscrites dans un pro­gramme péd­a­gogique pour ten­dre vers l’autonomie à vélo, neuf class­es de Rennes Métro­pole ont tra­vail­lé leur maîtrise du déplace­ment à bicy­clette sur une piste d’apprentissage dédiée. Au pro­gramme, tra­vail des fon­da­men­taux par des exer­ci­ces et jeux pour appréhen­der au mieux les dif­férentes sit­u­a­tions ren­con­trées en ville ou sur le chemin de l’école. Afin de valid­er les com­pé­tences des jeunes usagers de la route, une atten­tion par­ti­c­ulière a été portée sur la sim­u­la­tion de cir­cu­la­tion urbaine en inté­grant les notions de pan­neaux de sig­nal­i­sa­tion et autres inter­sec­tions posant des ques­tions de pri­or­ité et de vig­i­lance. C’est au terme des six séances du cycle, couron­né d’une balade dans son envi­ron­nement proche, que les dif­férentes class­es de CM1-CM2 ont pu met­tre en pra­tique leur savoir-faire con­solidé et décou­vrir tout le poten­tiel et bien­faits (types de voies, curiosités locales, effort relatif à fournir…) du déplace­ment à vélo dans leur quo­ti­di­en de futur citoyen.

Une expéri­ence qui va évoluer pour l’édition 2019, avec désor­mais une sen­si­bil­i­sa­tion éten­due auprès d’écoliers hors Métro­pole grâce à la volon­té de l’association de pro­pos­er ce ser­vice utile, en s’étant dotée d’une vélo-école mobile. « Le vélo pour tous et dès le plus jeune âge », Roazhon Mobil­i­ty en fait son adage.

Roazhon Mobil­i­ty — Rennes

Un article à lire aussi dans Vélocité149 — janvier-février 2019, une publication de la FUB.

Tags
En voir plus

Nicolas Dubois

Chargé de mission pour la Fédération française des Usagers de la Bicyclette

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close