A lire

Rouen : Savoir se retrouver quand on n’a pas de local

Réseaux sociaux et cafés-vélo : à l’association Sabine de Rouen, le partage autour du vélo commence comme ça.

Quand on fait par­tie d’une asso­ci­a­tion — en l’occurrence Sabine, l’association vélo de Rouen qui ne pos­sède pas de local — on se pose sou­vent la ques­tion de savoir com­ment touch­er un pub­lic nou­veau. Mais aus­si com­ment aller à la ren­con­tre des adhérents ou sym­pa­thisants en dehors de l’assemblée générale annuelle très formelle ou de quelques événe­ments plus ou moins fes­tifs organ­isés à divers moments de l’année ? L’inverse est aus­si vrai : en tant qu’adhérent, on peut avoir envie de con­naître les mem­bres de l’association ou les autres adhérents de celle-ci.

Alors nous, ses mem­bres, avons eu une idée, inspirée des « apéros en selle » pro­posés par l’association Paris en Selle. Et si nous organ­i­sions des « cafés-vélo », dont le but serait juste­ment de met­tre en con­tact les mem­bres de l’association, ses adhérents, mais aus­si ceux qui ne le sont pas mais qui ont envie de dis­cuter vélo, en allant boire un verre dans un endroit con­vivial ?

Habitués et occasionnels

Le principe est très sim­ple : tous les 10 de chaque mois, ren­dez-vous est don­né via les réseaux soci­aux dans un café pour une heure et demie de dis­cus­sions tous azimuts. Le lieu change à chaque fois, pour essay­er d’aller au plus près des sym­pa­thisants. Aucun thème n’est imposé, cha­cun est libre de pos­er les ques­tions qu’il souhaite aux mem­bres de l’association ou à son voisin de table s’il préfère. Ou d’écouter les autres tout sim­ple­ment aus­si. Dif­fi­cile de définir pré­cisé­ment lors de chaque édi­tion quelles seront les per­son­nes qui vien­dront. Cer­tains sont des habitués, d’autres décou­vrent le con­cept. Le seul point com­mun qui réu­nit tout le monde à chaque réu­nion, c’est le vélo. Cer­tains sont des cyclistes urbains aguer­ris, d’autres des util­isa­teurs plus occa­sion­nels du vélo ou plus sportifs et cha­cun est le bien­venu.

Élargir aux communes voisines

Et les sur­pris­es sont par­fois au ren­dez-vous. On a déjà vu autour de la table un cycliste, qui fai­sait un tour de France en soli­taire et qui fai­sait étape ce soir-là à Rouen, dis­cuter avec des vélotaffeurs. Ou encore une jeune lycéenne qui fait le tra­jet domi­cile-lycée à vélo tous les jours racon­ter son par­cours à une dame retraitée qui utilise son vélo pour de très courts tra­jets occa­sion­nels. Il s’agit donc d’un véri­ta­ble échange sur ce thème com­mun. Cha­cun donne des con­seils, pose des ques­tions ou avance une réponse. Bref, c’est l’occasion de créer du lien entre cyclistes et de partager les expéri­ences, et de se dire que l’union fait la force.
Le for­mat con­vivial et informel sem­ble séduire les cyclistes de Rouen et de sa région puisque le nom­bre de par­tic­i­pants aug­mente régulière­ment. Nous allons donc con­tin­uer nos ren­dez-vous men­su­els en essayant d’en pro­pos­er aus­si aux com­munes périphériques, afin de touch­er un pub­lic tou­jours plus var­ié. Et ten­ter d’avoir un peu plus de poids face aux col­lec­tiv­ités…

Tags
En voir plus

Association Sabine

Association vélo à Rouen, membre de la FUB.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close