Actus France

Les dessous de la pénurie de vélos pour Noël

La nouvelle république : Si le vélo est tendance, il est aussi devenu rare en magasin. La pénurie concerne tous les types de commerce du cycle.

La production n’a pas pu suivre la hausse exponentielle des ventes cette année. À défaut d’un vélo neuf sous le sapin, on se rabat sur l’occasion et le prolongement de la prime « coup de pouce ».

Un seul chiffre donne le ver­tige : selon l’association pro­fes­sion­nelle Union sport et cycle, les ventes de vélos neuf ont pro­gressé de 117 %, entre les seuls mois de mai et juin 2020. Noël approche et les rayons ne sont pas gar­nis comme ils devraient l’être. Les four­nisseurs n’ont pas pu suiv­re cette courbe expo­nen­tielle et le retour à la nor­male est dif­fi­cile­ment envis­age­able avant l’été prochain.
Pas de déra­page atten­du sur les prix « Une offre pro­mo­tion­nelle faite au mois d’octobre est par­tie très vite et le réap­pro­vi­sion­nement s’avère com­pliqué. Nous ne sommes pas à zéro stock, mais nous ne sommes plus vrai­ment maîtres de nos com­man­des », con­firme Olivi­er Morin, le directeur du mag­a­sin Inter­sport de Cham­bray-lès-Tours (Indre-et-Loire).

Les act­ifs encour­agés à préfér­er la bicy­clette pour les tra­jets domi­cile-tra­vail, le vélo « ten­dance » pour les loisirs et le week-end, les pistes cyclables le long de la Loire, et désor­mais dans toutes les villes ou presque… Tout a été mis en oeu­vre pour don­ner au vélo le statut de moyen de loco­mo­tion douce de l’avenir.

A lire sur lanouvellerepublique.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close