Actus France

Poitiers : le confinement dope le secteur des livraisons à vélo

La petite entre­prise de livrai­son à domi­cile La Poit’ à vélo a noté une forte aug­men­ta­tion des com­man­des de plats en livrai­son. À tel point qu’elle va embauch­er pour faire face.

Il est 13 h et Damien Dedieu, gérant et fon­da­teur de La Poit’ à vélo, a ter­miné sa tournée. Ce midi, il a livré à lui seul 12 com­man­des. « Avant le con­fine­ment le record était à 12. Main­tenant, c’est sta­ble tous les jours », racon­te le livreur à vélo.
« Les journées excep­tion­nelles devi­en­nent la norme » Depuis la mise en place du sec­ond con­fine­ment, la petite entre­prise de livrai­son à domi­cile croule sous les deman­des. « Le week-end de la mise en place du con­fine­ment nous avons fait 20 % de livrai­son en plus avec la restau­ra­tion. Les journées excep­tion­nelles d’avant le con­fine­ment devi­en­nent la norme », détaille Damien Dedieu, qui roule sur plus de 100 km par jour.

Cette aug­men­ta­tion d’activité coïn­cide égale­ment avec un élar­gisse­ment de l’offre de restau­rant pro­posée sur le site inter­net. Après le restau­rant libanais Bey­routh, Les Archives ont égale­ment rejoint le cat­a­logue depuis le con­fine­ment. « Les Archives ça va être une nou­velle loco­mo­tive », se félicite le gérant de l’entreprise qui livre sur Poitiers.

En témoigne le nom­bre de vis­ites sur le site inter­net de La Poit’ à vélo qui a aug­men­té et est passé à plus de 500 vis­ites par jour. Petit bémol, cela ne se traduit pas for­cé­ment par une com­mande à chaque fois : « Je vais en avoir une pour 40 vis­ites. Mais au moins les gens nous con­nais­sent. »

A lire sur la nouvellerepublique.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close