Actus France

Quelques mois après le déconfinement, le vélo continue toujours de séduire à Toulouse

Alors que la pratique a explosé au sortir du confinement, à Toulouse, les chiffres montrent que le vélo continue de séduire dans la Ville rose quelques mois plus tard.

Et si l’engouement pour le vélo à Toulouse per­du­rait dans le temps? Il fau­dra sans doute atten­dre de voir si la mau­vaise météo de ce début d’octobre 2020 ne va pas douch­er l’enthousiasme débor­dant des néo-cyclistes. Mais en atten­dant, les chiffres ten­dent à mon­tr­er que l’usage du cycle est tou­jours en plein boom dans la Ville rose.

Fréquentation en hausse sur tous les points de comptage

Dans les semaines qui avaient suivi le décon­fine­ment, les Toulou­sains s’étaient rués sur les mag­a­sins de vélo, et dans cer­taines enseignes, le vol­ume de vente avait atteint des som­mets.

Quelques mois après, cet engoue­ment subit, qui aurait pu avoir tout du feu de paille, sem­ble per­dur­er. C’est du moins ce que tend à mon­tr­er le suc­cès de cer­taines coro­n­apistes de la Ville rose.

« La fréquen­ta­tion aug­mente sur tous les points de comp­tage », indique-t’on du côté de Toulouse métro­pole.

+20% entre juin et septembre

En moyenne, Toulouse métro­pole estime ain­si, que la fréquen­ta­tion a aug­men­té de 20% entre juin et sep­tem­bre sur les dif­férents points de comp­tage.

L’avenue Eti­enne Bil­lières -la pre­mière coro­n­apiste de la Ville rose- bat tous les records : la fréquen­ta­tion a car­ré­ment aug­men­té de 58% entre juin et sep­tem­bre.

Des bons chiffres à lire sur actu.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close