Actus France

VIDÉO. «Oui, mais les cyclistes grillent les feux»… vraiment ?

BICLOU, la série vélo du « Parisien ». Accusés de s’asseoir sur les règles les plus basiques du Code de la route, conspués par des automobilistes excédés et des piétons effrayés, les cyclistes parisiens irritent leurs concitoyens sur le bitume. Mais sont-ils vraiment les dangers publics qu’on dépeint ? Reportage vidéo.

Une grappe de promeneurs s’avance timide­ment sur le pas­sage clouté qui relie le forum des Halles et le Cen­tre Pom­pi­dou, sur le boule­vard Sébastopol. Soudain, une femme en rose déboule, appuyant sur les pédales de son Vélib’, déter­minée à pass­er coûte que coûte, en cri­ant « par­don ! » pour mieux se fau­fil­er entre les pié­tons, alors que le feu est rouge. Désig­nant le sig­nal pié­ton, un pas­sant, qui manque d’être bous­culé, invec­tive la cycliste : « On est au vert c**** ! ». Ambiance.

« Ils nous fatiguent les cyclistes »

À Paris, ces alter­ca­tions s’enchaînent chaque jour à l’heure de pointe sur les axes très fréquen­tés par les cyclistes, comme la rue de Riv­o­li ou le boule­vard Sébastopol, où tran­si­tent jusqu’à 18.000 cyclistes par jour. « C’est calami­teux, vu qu’on ne peut pas pass­er et qu’on peut se faire écras­er. Ils ne respectent rien en fait », se désole Eliott, cartable sur le dos.

Un reportage vidéo à retrou­ver sur le site du Parisien.

Pour ceux qui s’intéressent à ce sujet, je vous invite à lire ce tra­vail de recherche (en anglais), une étude inter­na­tionale sur le com­porte­ment des cyclistes : Illé­gal mais rationnel : Scofflaw bicy­cling: Ille­gal but ratio­nal

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close