Actus France

Les Parisiens capables de faire du vélo et de rester “classes”

Vu par une chroniqueuse américaine, un festival de clichés

La pandémie de Covid-19 a poussé les citadins hors des trans­ports en com­mun. Comme une mul­ti­tude de Parisiens, cette chroniqueuse améri­caine s’est mise au vélo. Mais elle a calé quand il s’est agi de choisir sa tenue.

Dans les pays anglo­phones, lorsque vous cir­culez à vélo, on vous incite à avoir l’air un tan­ti­net ridicule.” À Paris, ce serait tout le con­traire… De quoi décon­te­nancer Pamela Druck­er­man, chroniqueuse améri­caine pour le mag­a­zine bri­tan­nique The Econ­o­mist et parisi­enne d’adoption.

C’est d’ailleurs dans la cap­i­tale française qu’elle s’est retrou­vée con­finée. Et, à l’instar d’un grand nom­bre de Parisiens, à la sor­tie de cette péri­ode d’isolement, elle a acquis une bicy­clette. “Le pre­mier vélo [que j’ai jamais eu] vrai­ment adap­té à ma mor­pholo­gie et qui ne me donne pas l’impression d’être à deux doigts de tomber à chaque arrêt”, com­mente-t-elle.

La suite de cet essen­tiel arti­cle est à lire sur courrierinternational.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close