Actus France

Un ingénieur orléanais adapte un chargeur solaire sur son vélo trike

Le Parisien : Adepte du trike semi-couché, Grégory Barrier a planché sur une alimentation solaire pour le transformer en vélo de Monsieur tout le monde. Son prototype s’appelle Oazis.

Le trike, ou vélo couché, voire semi-couché, c’est la solu­tion pour que tout le monde fasse du vélo. C’est en tout cas le cre­do de Gré­go­ry Bar­ri­er, un ingénieur de 37 ans qui vient de sor­tir un pro­to­type ali­men­té par l’énergie solaire, bap­tisé Oazis.

Depuis dix ans, ce dirigeant d’un bureau d’études cir­cule tous les jours à vélo entre son domi­cile et son bureau à Orléans (Loiret). En l’occurrence, il utilise un trike, l’anglicisme qui désigne ce tri­cy­cle sur lequel on pédale en posi­tion allongée.

« On est assis comme dans un transat, tout en étant sta­ble », mon­tre-t-il. Gré­go­ry Bar­ri­er trans­porte même ses jeunes enfants jusqu’à l’école en trike. « J’ai alors pen­sé à l’adapter pour démoc­ra­tis­er son usage, puisqu’il peut facile­ment embar­quer des charges », dit-il, en pen­sant aux jar­diniers, aux per­son­nes âgées, aux livreurs et aux glac­i­ers…

A lire sur leparisien.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close