Actus France

De plus en plus compliqué d’acheter un vélo

Capital.fr : L’incroyable boom du marché des bicyclettes pose des problèmes de stock. Il faut désormais s’armer de patience.

C’est la nou­velle grande ten­dance du déplace­ment urbain. Si les grèves dans les trans­ports parisiens au mois de décem­bre avaient déjà provo­qué un boom des nou­velles mobil­ités, le décon­fine­ment a signé un acte 2 d’une toute autre ampleur. En mai et juin, les ventes de vélo ont plus que dou­blé par rap­port à la même époque en 2019, explique BFMTV. Mais les vendeurs n’arrivent plus à suiv­re la cadence infer­nale. Les clients doivent donc faire le tour des mag­a­sins ou être prêts à patien­ter.

Face aux craintes causées par l’épidémie de coro­n­avirus, le vélo per­met aux urbains d’éviter les trans­ports en com­mun sou­vent surpe­u­plés. C’est aus­si une solu­tion pour faire de l’exercice après plusieurs mois de con­fine­ment. Une ten­dance qui est accom­pa­g­née par les autorités, notam­ment à Paris, avec le développe­ment des “coro­n­apistes”. Par­mi les dépens­es qui sont repar­ties à la hausse après le 11 mai, le vélo tient ain­si com­pag­nie au salon de coif­fure et au cab­i­net du den­tiste. Au niveau européen, Décathlon affirme que les ventes de vélo ont été « mul­ti­pliées par deux voire trois ». Aux Etats-Unis, le nom­bre de vélos ven­dus en ligne a été supérieur de 5.000% à celui de la mi-mai 2019.

A lire sur capital.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close