Actus France

Clients, réparateurs et vendeurs expliquent l’engouement pour le vélo à Toulouse depuis le déconfinement

France 3 : Aide financière de 50 euros de la part de l'Etat pour réparer son vélo, création de nouvelles pistes cyclable à Toulouse... Les professionnels de la bicyclette et leurs clients racontent pourquoi il y a un engouement pour ce deux roues depuis le déconfinement.

Se déplac­er à bicy­clette. Voilà l’une des réso­lu­tions adop­tées par une par­tie des toulou­sains depuis la crise san­i­taire liée au coro­n­avirus. En cette péri­ode de décon­fine­ment, le vélo devient un “geste bar­rière à part entière”, souligne la chargée de com­mu­ni­ca­tion de l’association Vélo et ter­ri­toires. En col­lab­o­ra­tion avec le min­istère de la Tran­si­tion écologique et sol­idaire, l’organisme pub­lie des chiffres de fréquen­ta­tions révéla­teurs de cette ten­dance en con­stante aug­men­ta­tion. Le pre­mier week­end du décon­fine­ment les vélos étaient deux fois plus nom­breux que l’année dernière à la même péri­ode.

Au cen­tre ville de Toulouse, rue Alsace Lor­raine ou encore dans le quarti­er de Pat­te d’Oie, les cyclistes se font voir ce mer­cre­di 20 mai. Autre indi­ca­teurs : l’association 2 pieds 2 roues rap­porte recevoir des deman­des d’adresse pour appren­dre à faire du vélo. La seule struc­ture qui le pro­pose, La mai­son du vélo, est déjà com­plète jusqu’au début du mois de juin pour les cours indi­vidu­els, et jusqu’à la fin de l’été pour les cours col­lec­tifs.

A lire et à regarder sur France 3 Régions

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close