Actus France

Après le désamour, et si le vélo était une des solutions du déconfinement

France Info : Alors que l'usage du vélo est très fortement encadré depuis le début du confinement, voire interdit pour une pratique sportive, le cyclisme pourrait devenir une véritable piste à explorer pour le déconfinement. Récit de quatre semaines ambivalentes pour les usagers du vélo.

Début du confinement : utiliser son vélo c’est interdit. Enfin pas vraiment. Ou un peu seulement ?

Le lun­di 23 mars, Edouard Philippe pré­cise les con­tours du con­fine­ment. Les déplace­ments liés à l’activité physique indi­vidu­elle sont lim­ités à un ray­on d’un kilo­mètre autour de chez soi, et pour une heure tout au plus, à con­di­tion d’être muni de la nou­velle attes­ta­tion déroga­toire. Pour­tant, les ques­tions fusent, notam­ment chez les cyclistes. Peut-on faire du vélo, au même titre que les coureurs peu­vent faire leur jog­ging ? La Fédéra­tion Française de cyclisme a été claire sur sa posi­tion, dès le 18 mars : la pra­tique du sport cycliste est une infrac­tion. Le lende­main de la prise de parole du Pre­mier min­istre, l’Etat finit par emboîter le pas de la FFC.

Utilis­er son deux-roues ne serait ain­si autorisé que pour les déplace­ments pro­fes­sion­nels ou néces­saires. Pas pour faire du sport ou s’aérer l’esprit !

Pour les cyclistes, ça a été quelque chose d’incompréhensible pen­dant tout le con­fine­ment : pourquoi le jog­ging serait-il autorisé, et pas le cyclisme ? Pourquoi peut-on courir 1h, et pas rouler ?  Le jog­ging peut être trau­ma­ti­sant physique­ment pour cer­taines per­son­nes. Du coup elles se retrou­vent sans solu­tion pour aller se dépenser”

déplore aujourd’hui le prési­dent de la Fédéra­tion des usagers de la bicy­clette (FUB), Olivi­er Schnei­der.

D’autant que cette con­signe, clamée par la com­mu­ni­ca­tion du min­istère, n’est en réal­ité jamais traduite dans le mar­bre de la loi. Le décret ini­tial est inchangé : il n’est jamais pré­cisé à quel type d’activité peu­vent s’adonner les Français pen­dant cette heure de “déplace­ments brefs”. Et, face à ce flou, les réac­tions des forces de l’ordre se sont révélées très vari­ables, d’un cas à l’autre, d’un ter­ri­toire à l’autre, aug­men­tant la con­fu­sion générale.

A lire sur francetvinfo.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close