Actus France

Déconfinement : l’heure du vélo aurait-elle enfin sonné ?

France 3 Bretagne : Après le déconfinement, les usagers des transports en commun risquent de se reporter massivement sur leur véhicule personnel. Face à cette crainte, certaines agglomérations choisissent de faire le pari du vélo et planchent sur des aménagements réalisés en urgence pour sécuriser les cyclistes.

Le phénomène s’est pro­duit en Chine : après le décon­fine­ment, les habi­tants ont déserté les trans­ports en com­mun, qui ont vu leur fréquen­ta­tion chuter de moitié, et les ventes de voitures ont explosé.

Chez nous aus­si, il y a fort à pari­er que les bus, métros et tramways soient délais­sés, du fait de l’inévitable promis­cuité qu’ils induisent aux heures de pointe. Com­ment, dans ce con­texte, éviter une recrude­s­cence de la cir­cu­la­tion auto­mo­bile? Le vélo pour­rait bien s’imposer comme LE moyen de déplace­ment idéal : il per­met de main­tenir la dis­tan­ci­a­tion sociale d’un mètre min­i­mum pré­con­isée pour lut­ter con­tre la prop­a­ga­tion du coro­n­avirus. En out­re, il s’agit d’un mode de déplace­ment indi­vidu­el beau­coup moins gour­mand en espace urbain que la voiture. Et le tout, pour un bilan car­bone zéro, et un coût au kilo­mètre défi­ant toute con­cur­rence. Mais il ne pour­ra con­quérir de nou­veaux adeptes qu’à une con­di­tion : que la sécu­rité des cyclistes soit ren­for­cée.

La suite sur France 3 Bre­tagne

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close