Actus France

Municipales : le vélo, passage obligé des candidats dans les villes

Le Monde : S’il est difficile de prétendre diriger une ville d’une certaine taille sans proposer des mesures concrètes pour développer la pratique du vélo, l’enjeu reste la sécurisation des déplacements.

Par­mi les oblig­a­tions des can­di­dats aux élec­tions dans les grandes villes, en cette fin de cam­pagne, fig­u­rait imman­quable­ment le « grand oral vélo », organ­isé par les asso­ci­a­tions locales. A Nantes, Greno­ble, Cher­bourg ou Tours, les prin­ci­pales têtes de liste, ou leurs représen­tants, venaient planch­er, l’un après l’autre, face aux mil­i­tants, détail­lant les mesures qu’ils engageraient s’ils étaient élus.

Initiations des responsables politiques

Cela n’empêche pas l’émergence d’initiatives orig­i­nales. A Nantes, une soix­an­taine de cyclistes désireux de mod­i­fi­er le regard des élus ont pro­posé aux cinq prin­ci­pales can­di­dates à la mairie de les accom­pa­g­n­er pour une décou­verte de la ville à vélo, durant une heure et demie.

Au cours de ces ini­ti­a­tions, à l’automne 2019, « nous leur avons mon­tré l’incohérence des amé­nage­ments, les pas­sages dif­fi­ciles, où l’on se sent en insécu­rité, dans le cen­tre-ville mais pas seule­ment. Lau­rence Gar­nier [Les Répub­li­cains, LR] nous a même con­fié qu’elle n’était pas mon­tée sur un vélo depuis sa pre­mière com­mu­nion », racon­te François Dillinger, l’un des organ­isa­teurs. Ces par­cours ont aus­si don­né l’occasion aux can­di­dates de décou­vrir que les cyclistes du quo­ti­di­en

« sont des gens comme tout le monde, avec des vies de famille, occu­pant des posi­tions divers­es dans la société »

L’article d’Olivier Raze­mon est à lire sur lemonde.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close