A lire

Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019 : un acte II pour que le vélo gagne les municipales

Le « baromètre » est de retour ! Actuvélo fait un tour d’horizon de la campagne qui vient.

Le Baromètre Parlons vélo des villes cyclables

Le Baromètre des villes cyclables tire son inspi­ra­tion de l’enquête Fahhrad­kli­ma-Test ini­tiée par la fédéra­tion alle­mande du vélo ADFC, et qui a fait ses preuves depuis 1988. Sous la forme d’un ques­tion­naire de sat­is­fac­tion, l’enquête mesure le ressen­ti des cyclistes sur plusieurs critères relat­ifs à leur envi­ron­nement cyclable.

Plus qu’une étude sci­en­tifique, cette enquête est une véri­ta­ble cam­pagne pour attir­er l’attention sur les con­di­tions de déplace­ment à vélo et créer un débat autour de cette ques­tion. Les résul­tats sont un puis­sant out­il poli­tique afin de pro­mou­voir les villes les plus « cyclam­i­cales » et inciter les autres à suiv­re l’exemple.

Une première édition largement saluée

Après plusieurs mois de pré­pa­ra­tion, la ver­sion française de cette enquête, le Baromètre des villes cyclables, a été lancée en sep­tem­bre 2017. Son objec­tif : éval­uer le degré de sat­is­fac­tion des usagers du vélo dans les villes français­es. Le baromètre a mesuré l’écart entre les attentes et le ressen­ti sub­jec­tif des usagers pour le « sys­tème vélo » de leur ville. Con­crète­ment, l’enquête mesure ce degré de sat­is­fac­tion en une quar­an­taine de ques­tions dans cinq caté­gories : ressen­ti général, sécu­rité, con­fort, impor­tance du vélo, sta­tion­nement et ser­vices.

L’enquête était acces­si­ble pen­dant trois mois sur le site inter­net parlons-velo.fr. Grâce à la forte mobil­i­sa­tion des asso­ci­a­tions du réseau FUB, des col­lec­tiv­ités et de la presse locale, la par­tic­i­pa­tion a été très impor­tante. Au total, 113 009 répons­es ont été enreg­istrées à l’échelle nationale. C’est la plus grande enquête nationale jamais réal­isée auprès des usagers du vélo en France. Les résul­tats de l’édition 2017 du Baromètre des villes cyclables étaient sans aucune ambiguïté : les villes français­es avaient des efforts sig­ni­fi­cat­ifs à faire pour per­me­t­tre à leurs habi­tants de se déplac­er à vélo con­fort­able­ment et en sécu­rité.

Quoi de neuf en 2019 ?

La deux­ième édi­tion de l’enquête nationale inti­t­ulée « Baromètre Par­lons vélo des villes cyclables 2019 » a démar­ré à la ren­trée, le 9 sep­tem­bre 2019. Pour cette sec­onde édi­tion, il ne s’agira pas seule­ment de class­er les villes entre elles, mais surtout de men­er des analy­ses com­par­a­tives fines sur l’évolution des dif­férents indi­ca­teurs entre 2017 et 2019, au sein d’un même ter­ri­toire. Ces analy­ses fines seront pos­si­bles en fil­trant les répons­es suiv­ant des critères choi­sis : peur du vol, facil­ité du sta­tion­nement vélo, qual­ité des amé­nage­ments cyclables, pour per­me­t­tre d’évaluer con­crète­ment les poli­tiques publiques menées depuis 2017.

Cap­tures d’écran enquête Baromètre
Cap­tures d’écran enquête Baromètre
Cap­tures d’écran enquête Baromètre

 

 

 

 

 

 

 

 

La nou­veauté de cette édi­tion est la mise à dis­po­si­tion d’un mod­ule car­tographique qui per­met aux usagers de remon­ter leurs pri­or­ités : les axes à amé­nag­er et les points noirs à résor­ber. A l’issue de l’enquête, un classe­ment de la cycla­bil­ité des villes de tailles com­pa­ra­bles sera établi. Seules les villes ayant obtenu 50 répons­es au min­i­mum au cours de l’enquête fig­ureront dans le classe­ment du Baromètre. Les résul­tats déter­mineront si les villes sont favor­ables à la pra­tique du vélo et si leur poli­tique cyclable a évolué en deux ans. Surtout, ils per­me­t­tront aux col­lec­tiv­ités de mieux cern­er les attentes des citoyens souhai­tant se déplac­er à vélo.

Une enquête participative : citoyens, à vos formulaires !

L’enquête est disponible en ligne sur parlons-velo.fr jusqu’au 30 novem­bre 2019 et s’adresse à tous les cyclistes de France, actuels et poten­tiels, quels que soient leur âge, leur genre ou la fréquence de leurs déplace­ments.

Pour obtenir des répons­es, pas de mys­tère : il faut com­mu­ni­quer mas­sive­ment. La FUB met en place de nom­breux out­ils de com­mu­ni­ca­tion et assure une pro­mo­tion active à l’échelle nationale. Cepen­dant, locale­ment, les bonnes volon­tés doivent active­ment sol­liciter les médias locaux, les col­lec­tiv­ités et aller au con­tact des usagers de la rue pour leur faire rem­plir le ques­tion­naire.

Les résul­tats du Baromètre Par­lons vélo des villes cyclables seront ren­dus publics à l’occasion du 20ème con­grès de la FUB à Bor­deaux les 6 et 7 févri­er 2020.

Un article à lire aussi dans Vélocité n°152 — septembre-octobre 2019, une publication de la FUB.

 

Tags
En voir plus

Rodney Akueson

Chargé de mission pour la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), en charge de l'enquête Baromètre Parlons vélo des villes cyclables.

Vous aimerez également...

2 Comments

  1. Bon­jour

    Je souhaite répon­dre au baromètre des villes cyclables pour Nantes. Mal­heureuse­ment Ma ville ne sem­ble pas être présente dans la liste des com­munes observées. J’ai égale­ment ten­té par le code postal sans suc­cès.
    Com­ment faire ?

    Cdt

    1. Votre com­mune fig­ure dans le baromètre des villes cyclables.
      Mer­ci de bien vouloir repren­dre votre par­tic­i­pa­tion en ren­seignant le nom de votre com­mune ou son code postal.
      Vous pou­vez égale­ment chang­er de nav­i­ga­teur si le prob­lème per­siste avec votre nav­i­ga­teur précé­dent.
      Cor­diale­ment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close