A lire

Parents voyageurs en France

Bienvenue dans les coulisses de notre famille atypique, fondatrice de l’association Graines De Baroudeurs. De retour d’un tour de France à vélo en famille, nous continuons de mettre en œuvre notre devise familiale : Voyager > Explorer > Partager !

Avant l’arrivée de nos enfants, nous étions des habitués de l’itinérance à pied, sac sur le dos. Nous avons usé quelques paires de chaus­sures sur les GR Français, en tra­ver­sant nos régions, et sor­tions nos VTT pour des balades domini­cales. Nous sommes devenus adeptes du deux-roues lorsque notre tribu s’est agrandie en 2011. Depuis nous sil­lon­nons les routes français­es avec notre « con­voi excep­tion­nel » !

Graines De Baroudeurs

Nous avons fondé l’association Graines De Baroudeurs dans le but de pro­mou­voir la pra­tique du vélo et du cyclo­tourisme comme loisir intergénéra­tionnel, d’encourager son acces­si­bil­ité à tous, à toutes les familles, et notam­ment aux per­son­nes en sit­u­a­tion de hand­i­cap.

Pen­dant notre tour de France, nous avons organ­isé une quin­zaine de ren­con­tres pour per­me­t­tre à tous les publics de s’initier aux joies du vélo, faire un coup de pro­jecteur sur les belles ini­tia­tives de notre ter­ri­toire et val­oris­er les moments con­vivi­aux partagés entre toutes les généra­tions et per­son­nes de tous hori­zons.

Depuis notre retour en Auvergne, nous pour­suiv­ons cette mis­sion de val­ori­sa­tion et d’accessibilité en organ­isant des ani­ma­tions dans les écoles et cen­tres aérés, des con­férences et sor­ties.

Huit mois de préparatifs pour huit mois de voyage

Ce délai peut paraître long pour pré­par­er ce biketrip de 8 000 km. Pour­tant sur les plans per­son­nel et pro­fes­sion­nel, le maître mot aura bien été l’organisation pour prof­iter pleine­ment de ce voy­age. Choix du matériel, tests et surtout déf­i­ni­tion du car­net de route en adéqua­tion avec les attentes de toute la famille. La France offre un vaste pan­el : des vélor­outes aux voies vertes en pas­sant par les chemins bal­isés et pistes cyclables… Notre critère pre­mier était la sécu­rité au quo­ti­di­en. Il nous a fal­lu iden­ti­fi­er les chemins où nous pou­vions évoluer sere­ine­ment avec un con­voi long et de jeunes bam­bins.

Autre paramètre essen­tiel pour notre tribu : définir le car­net de bord à un rythme adap­té pour les kids, sans recherche de per­for­mance sportive mais bien en envis­ageant le vélo comme mode de trans­port doux. Pour ce pre­mier grand voy­age à vélo en famille, nous avons choisi la France. Une des­ti­na­tion apparue comme une évi­dence : nous sommes nés en France, par­lons français, vivons sur ce ter­ri­toire au pat­ri­moine riche : culi­naire, artis­tique, bâti, sportif, cul­turel… que nous ne faisons qu’apercevoir au cours de nos excur­sions. Par­ti­sans de la devise : pas besoin d’aller loin pour être dépaysé, nous avons voté unanime­ment pour ce cir­cuit !

Convoi exceptionnel

Arrivée au Mont-Saint-Michel. © Graines de Baroudeurs

Côté matériel, nous avons con­servé nos VTT que nous avons trans­for­més en vélos de voy­age. Pneus adap­tés, porte-bagages, lumières, guidon ran­don­neuse. Par­tant avec deux jeunes enfants, nous avons écarté rapi­de­ment la pos­si­bil­ité la plus sim­ple qui s’offrait à nous : installer une remorque à l’arrière d’un vélo adulte. Il était exclu que Manon, alors âgée de 5 ans, férue de vélo, reste « pas­sive » dans la remorque. Nous avons opté pour un vélo suiveur, relié à celui du chef de la tribu. Pour Hugo qui souf­flait ses deux bou­gies la veille du départ, la solu­tion de la remorque était idéale pour le met­tre à l’abri des intem­péries et lui per­me­t­tre de faire tour à tour la sieste, jouer, observ­er. L’originalité de notre tribu est d’avoir attaché la remorque der­rière le vélo suiveur, lui-même relié à un vélo adulte. Ce con­voi atyp­ique n’a pas lais­sé indif­férent le pub­lic, croisé au fil des chemins. Nous avons repris le surnom enten­du quo­ti­di­en­nement de « con­voi excep­tion­nel » !

La majorité des bagages était sur le vélo de Car­o­line : deux sacoches à l’avant et deux à l’arrière avec sur le porte-bagages la tente per­me­t­tant d’être autonome pour le couchage. Une sacoche par mem­bre de l’expédition avec les trois tenues de rechange. Sur la roue avant de Cédric étaient fixées deux sacoches con­tenant la phar­ma­cie, la trousse de toi­lette, le matériel infor­ma­tique. Dans le cof­fre de la remorque, nous stock­ions les mate­las de sol et sacs de couchage, notre cui­sine mobile et l’alimentation ain­si que le kit répa­ra­tion vélo et les couch­es. Les  sacoches de guidon per­me­t­taient d’avoir l’appareil pho­to, le porte­feuille et le car­net de bord.

La vie nomade avec de jeunes enfants

Pour ce con­voi, Manon pédale sur son vélo suiveur tan­dis qu’Hugo est dans la remorque. © Graines De Baroudeurs

On ne naît pas voyageur, on le devient au fil des aven­tures. Cette affir­ma­tion résonne d’autant plus lorsqu’on choisit de devenir nomade avec de jeunes lous­tics ! Temps et rythme de pédalage, paus­es casse-croûte, jeux, vis­ites, papotages avec d’autres voyageurs, mon­tage et démon­tage des sacoches, appro­pri­a­tion d’un nou­v­el héberge­ment chaque jour… Des repères et gestes sont à pren­dre et créer. Notre rôle de par­ents a été de faciliter celui des enfants dans l’optique qu’ils puis­sent, comme à la mai­son, évoluer facile­ment : règles de vie, hygiène cor­porelle, ali­men­ta­tion équili­brée… Mais soyez ras­surés, les enfants sont réputés pour leur capac­ité d’adaptation. Une idée que nous avons véri­fiée avant, pen­dant et au retour de notre voy­age !

Notre Tour à sept roues

Deux ans après notre retour en Auvergne, nous parta­geons dans un livre le réc­it de cette aven­ture. Réal­isé dans un esprit car­net de voy­age, « Notre Tour à sept roues » donne une place de choix aux visuels : des cro­quis extraits des car­nets tenus par Manon au fil des semaines, une sélec­tion de pho­tos accom­pa­g­nées de textes courts. Des moments de vie partagés avec tous ceux ayant envie de voy­ager depuis leur canapé ou pré­par­er leur expédi­tion. Ce livre présente égale­ment un focus sur les belles ini­tia­tives cueil­lies au fil des étapes, visant à ren­dre acces­si­ble à tous le vélo, d’un point de vue financier et quels que soient ses con­di­tions physiques et éventuels hand­i­caps.

Retrou­vez nos coups de cœur pour des vis­ites, héberge­ments, bonnes adress­es, des con­seils pour vous équiper, des lec­tures et émis­sions dédiées aux voyageurs à tra­vers des arti­cles et vidéos sur notre blog de voy­age famil­ial : www.grainesdebaroudeurs.com

Un article à lire aussi dans Vélocité n°150 — mars-avril 2019, une publication de la FUB.

Tags
En voir plus

Caroline Segoni

Graines De Baroudeurs

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close