Actus France

Le vélo-bureau testé par Roxana Maracineanu, peu pratique mais utile pour la mémoire | Le Huffington Post

Plusieurs études montrent qu’étudier en pédalant permettrait de développer la mémoire, tout en faisant de l’exercice.

SANTÉ — C’est une image inhab­ituelle. En pleine vis­ite au col­lège de Dora-Maar, à Saint-Denis, ce lun­di 4 févri­er, la min­istre des Sports Rox­ana Maracineanu a van­té les mérites d’un engin on ne peut plus éton­nant. Quoi donc? Un vélo, en pleine salle de cours. Ou plutôt, ce qu’on appelle un vélo-bureau. “Je peux essay­er?” a demandé la représen­tante du gou­verne­ment.

En deux temps trois mou­ve­ments, la voilà assise sur la selle, en train de moulin­er des jambes, “dans une salle de classe vide”, décrit Le Parisien qui s’est ren­du sur les lieux. “Ah, j’en com­man­derais bien un pour le min­istère”, déclare la min­istre à son équipe, avant de partager une vidéo d’elle en action, sur son compte Twit­ter, peu de temps après.

 

Vidéo intégrée

Rox­ana Maracineanu

@RoxaMaracineanu

Plus de sport à l’école c’est par exem­ple une table vélo pour les élèves qui ont besoin de se dépenser pour mieux canalis­er leur énergie au ser­vice des autres appren­tis­sages 👍 @clg_Dora_Maar @Paris2024

Comme l’explique le quo­ti­di­en, l’établissement sco­laire vient de s’équiper de 56 de ces engins, avec l’aide du Comité d’organisation des Jeux olympiques, dans le cadre du lance­ment de la Semaine olympique et par­a­lympique. Ce n’est pas le pre­mier. Dans le départe­ment, d’autres col­lèges, comme celui du Marais de Vil­liers, à Mon­treuil, au mois d’avril 2018, et des inter­nats à Noisy-le-Grand et Pier­refitte avaient, eux aus­si, investi dans de pareils out­ils.

Dans les Yve­lines, à Élan­court, une expéri­men­ta­tion sim­i­laire est en cours depuis le mois de décem­bre. Dans l’une des class­es de l’école de la Com­man­derie, les élèves ont ain­si le choix entre un bureau clas­sique ou l’un des qua­tre fameux vélos-bureaux. Instal­lés dans le cadre du pro­jet “bouge ta classe”, ils sont cen­sés aider les enfants à faire du sport tout en tra­vail­lant.

Se dépenser tout en restant assis

Le con­cept, qui existe déjà dans le monde du tra­vail, est séduisant. Il per­met de se dépenser et de tra­vailler ses mus­cles en restant assis. “Main­tenir une pos­ture droite aura beau­coup plus d’intérêt pour les fessiers, la san­gle abdom­i­nale et surtout le dos. Si on peut en faire pen­dant 45 min­utes, c’est l’idéal, même si des petites ses­sions restent effi­caces”, glisse la coach sportif Lucile Wood­ward au Huff­Post, au sujet des mini-vélos à gliss­er sous son bureau.

À l’école, l’idée est de per­me­t­tre aux élèves de pédaler durant la classe, par petites plages de 20 à 30 min­utes. D’après Nico­las Tode­sco, le fon­da­teur de Tek Active, l’entreprise qui fab­rique les appareils dont dis­pose le col­lège dionysien, c’est une réus­site. “En mou­ve­ment le cerveau a ten­dance à être mieux con­cen­tré avec une meilleure mémori­sa­tion, une meilleure con­cen­tra­tion, ren­seigne ce dernier à BFMTV. […] Ça per­met notam­ment en classe de lut­ter un peu con­tre le décrochage sco­laire.”

Source : Le vélo-bureau testé par Rox­ana Maracineanu, peu pra­tique mais utile pour la mémoire | Le Huff­in­g­ton Post

Tags
En voir plus

Perrine Burner

Chargée de communication à la FUB

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close