Actus France

«Pas d’économies budgétaires» sur le vélo… Les associations s’inquiètent des répercussions des «gilets jaunes»

Ces dernières craig­nent que le plan vélo, qui prévoit 350 mil­lions d’euros pour cofi­nancer des infra­struc­tures, soit sac­ri­fié pour financer les mesures fis­cales…

Si les mesures pris­es par le gou­verne­ment pour répon­dre à la crise des « gilets jaunes »ont entraîné une diminu­tion des recettes fis­cales, le vélo ne doit pas faire l’objet « d’économies budgé­taires », ont aver­ti des asso­ci­a­tions, ce jeu­di. Ces dernières craig­nent que le plan vélo, présen­té en sep­tem­bre dernier, qui prévoit 350 mil­lions d’euros pour cofi­nancer des infra­struc­tures, soit sac­ri­fié pour combler les pertes.

L’annulation dans le bud­get 2019 de la hausse de la taxe car­bone et du gazole non routi­er (GNR) et la dégra­da­tion des radars routiers représen­tent un manque à gag­n­er, mais « ce n’est pas sur le vélo qu’il fau­dra faire des économies », a aver­ti Matthieu Orphe­lin, député LREM du Maine-et-Loire, lors d’une con­férence de presse du Club des villes et ter­ri­toires cyclables et du Club des élus nationaux pour le vélo.

« Il faudra assurer le début du suivi de ce plan »

« Il y a une volon­té affichée par l’Etat » de pro­mou­voir le vélo, a salué Pierre Serne, prési­dent du Club des villes et ter­ri­toires cyclables. Le gou­verne­ment a présen­té en sep­tem­bre un plan vélo qui prévoit 350 mil­lions d’euros sur sept ans pour cofi­nancer des infra­struc­tures avec des col­lec­tiv­ités, soit 50 mil­lions par an.

Source : «Pas d’économies budgé­taires» sur le vélo… Les asso­ci­a­tions s’inquiètent des réper­cus­sions des «gilets jaunes»

Tags
En voir plus

Perrine Burner

Chargée de communication à la FUB

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close