Actus France

Julie, militante de l’ADAVA Pays d’Aix pour les droits du vélo

Julie, mil­i­tante de l’association ADAVA Pays d’Aix (Asso­ci­a­tion Droit Au Vélo à Aix), nous explique sa philoso­phie face à l’usage du vélo et sa volon­té de voir sa ville dévelop­per et entretenir des amé­nage­ments cyclables.

Je milite aujourd’hui pour chang­er les men­tal­ités
Stat­ue de Cezanne, Aix­Cy­cliste depuis tou­jours, j’ai com­mencé à 3 roues puis je suis passée à 4 (avec les 2 petites roues) et enfin à 2 roues. Déjà au lycée, je venais à vélo, par­courant plus de 10 km, trou­vant là une indépen­dance que ne pou­vait m’offrir « l’offre de trans­ports en com­muns ». A l’université égale­ment je con­tin­u­ais les déplace­ments à vélo, car ils sont plus sûrs qu’à pied ou en métro et m’assurent de ren­tr­er chez moi sans être harcelée. Il y a un an, une voiture a per­cuté mon vélo. La con­duc­trice a ralen­ti puis s’est éloignée jusqu’à dis­paraître au pre­mier rond-point! C’était un délit de fuite. La vio­lence de cette fuite m’a sidérée. Je n’avais même pas retenu la plaque, per­suadée qu’elle s’arrêterait pour le con­stat.

Éton­née par le réflexe voiture et con­sciente de l’urgence écologique, je milite aujourd’hui pour chang­er les men­tal­ités. Le Plan Vélo qui vient d’être voté fin Sep­tem­bre promet de soutenir une trans­for­ma­tion nationale de notre « urban­ité ». Je suis inscrite dans une asso­ci­a­tion Droit au vélo à Aix en Provence (ADAVA Pays d’Aix). Nous avons recueil­li plus de 800 sig­na­tures pour notre péti­tion en ligne « pro-cycla­bil­ité ». J’aimerais vrai­ment que la ville se mobilise et vote des bud­gets pour pro­téger les cyclistes. Ceci en dessi­nant des pistes cyclables cohérentes sur un large ter­ri­toire et en les entre­tenant. Pour l’instant, met­tre Cezanne sur un vélo c’est un véri­ta­ble chantier! Alors, la mobil­i­sa­tion con­tin­ue, l’esprit de la véloru­tion grandit !

Plus récem­ment, j’ai obtenu l’Indemnité Kilo­métrique Vélo pour aller tra­vailler. Je compte mes kilo­mètres tous les mois et arbore mes 140 km men­su­els et la fac­ture de 35€. Car j’espère faire des adeptes ! Le vélo ne serait pas seule­ment gra­tu­it mais aus­si lucratif !

Source : Julie, mil­i­tante de l’ADAVA Pays d’Aix pour les droits du vélo

Tags
En voir plus

Perrine Burner

Chargée de communication à la FUB

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close