A lire

Renard à vélo

Une invitation touchante à suivre les pensées de Renard, homme animal naïf

Renard à vélo, c’est une invitation à suivre les pensées de Renard, un homme animal touchant par sa simplicité. Il y a des traits, bleus et rouges et des mots, ensemble expressément naïfs.

Renard quitte la forêt car il s’y sent seul et arrive en ville. Là, il ren­con­tre Voisin qui l’équipe d’un vélo pour assur­er des livraisons pour son compte.

Au lieu d’acheter un vélo, on en a finale­ment acheté de petits bouts. Mais Voisin les a tous assem­blés, et à la fin, eh bien ça fai­sait un vélo entier.

Ce Voisin va surtout l’entraîner dans une course à vélo avec sept étapes. Une course qui « n’est pas une course comme les autres ». Une course qui com­mence à Dieppe, se pour­suit sous la Manche. Une course où des cyclistes meurent, où quelques rescapés fran­chissent l’étape de la Lune, où seuls Renard et Voisin sur­vivent à l’étape de l’Infini. Une course que Renard est seul à ter­min­er, vain­queur. Mais seul.

Cette his­toire de vélo use de la magie de l’absurde. Elle est née de la ren­con­tre entre Flo­ri­ane Ricard, graphiste dans l’édition jeunesse et amoureuse du vélo et Fibre Tigre, créa­teur de jeux vidéo et penseur atyp­ique. « La légende racon­te qu’il vit seul comme un ours dans une grotte, sous la rue Mouf­fe­tard », partage le ser­vice presse de l’éditeur à pro­pos de ce dernier. En tour­nant les pages, on se dit que Renard est sans doute une part de Fibre Tigre.

Ceux que le vélo plonge dans une ambiance philosophique, par­fois mélan­col­ique, y trou­veront des pistes per­son­nelles. S’éloigne-t-on for­cé­ment de soi quand on se lance dans un défi qui n’est pas le nôtre ? Laisse-t-on vrai­ment la soli­tude quand une rela­tion se tisse ? Une cer­taine naïveté nous préserve-t-elle d’une course sans fin vers une réus­site offi­cielle ?
Renard à vélo est un con­te sans âge dont on a envie de saluer la pro­fondeur.

Renard à vélo, édi­tions Rue de l’échiquier, avril 2016, Paris (256 pages), 24.90€.

Vous pouvez découvrir et emprunter ce livre à la Biblio Vélo de Pignon sur Rue, 10 rue Saint-Polycarpe, Lyon 1e.
Vous pouvez aussi l’acheter chez votre libraire préféré !
Tags
En voir plus

Adeline Charvet

Journaliste et chargée de mission Information à Pignon sur Rue.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close