Actus France

Le vélo, comment se décider ?

Elle : Exit le bus et le métro. La crise sanitaire a remis la pratique du vélo en selle. Tout ce qu'il faut savoir pour pédaler en toute tranquillité.

« À Paris, sur cer­tains axes, on compte désor­mais plus de vélos aux heures de pointe que de voitures ! », note Alex­is Frémeaux, prési­dent de l’association Mieux se déplac­er à bicy­clette (MDB). Un engoue­ment pour la petite reine lié à l’extension des pistes cyclables dans la plu­part des grandes villes. Ses atouts ? « Elle con­stitue une activ­ité physique douce et régulière qui dope la con­di­tion physique, mais aus­si un moyen de trans­port effi­cace qui per­met d’arriver tou­jours à l’heure. » Mais il existe aus­si des per­son­nes réti­centes à la pra­tique, évo­quant d’abord un sen­ti­ment d’insécurité. D’où la néces­sité de bien se pré­par­er avant d’enfourcher une bicy­clette.

Je m’équipe

Pour les tra­jets urbains, « un large pan­el de vélos s’offre à vous, informe Olivi­er Dulau­rent, moni­teur diplômé d’État et auteur du “Guide du vélo éco­lo” (éd. Leduc). Le vélo à assis­tance élec­trique (VAE), par­fait pour les tra­jets péri­ur­bains, requiert un effort qui s’apparente à la marche à pied, idéal si on ne peut pas se douch­er en arrivant au tra­vail… Mais si le par­cours est court et plat, un vélo mus­cu­laire – nou­velle appel­la­tion du vélo non élec­trique ! – fera l’affaire. » Au choix : le vélo hol­landais, la bicy­clette de ville par excel­lence, avec son guidon bien droit et ses larges garde-boue qui pro­tè­gent les jupes, ou le pli­ant, que l’on peut trans­porter en train et ranger dans un apparte­ment. On peut aus­si opter pour « le VTC sur lequel on installe un porte-bagage, des garde-boue… Il ne faut pas hésiter à (faire) trans­former son vélo ! », note-t-il. Côté équipement, un impératif : être vis­i­ble, de jour comme de nuit. Out­re l’éclairage avant et arrière, « penser à revêtir le gilet de sécu­rité réfléchissant, obli-gatoire de nuit hors aggloméra­tion. Je pré­conise aus­si le port du casque, oblig­a­toire pour les moins de 12 ans, même pour un court tra­jet urbain. »

A lire sur elle.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close