Actus France

Ces micro-entrepreneurs qui ont fait le choix du vélo

L'Union : « On est sur le bon chemin, sans être dans “l’ubérisation”. » Plombier, menuisier, cafetier, paysagiste… ils ont fait le choix de se déplacer à vélo par goût, par nécessité ou après une reconversion.

« J ’avais envie d’entreprendre, de créer des emplois, de faire un boulot qui ait du sens. » Ancien cour­si­er indépen­dant, Clé­ment Le Joubi­oux a sauté le pas et créé sa pro­pre société à Mar­seille, qui fait tra­vailler trois livreurs logis­tiques (de cour­ri­ers et col­is) réu­nis par la même pas­sion pour le vélo.

« Je ne me voy­ais pas dans un four­gon », abonde Benoît Cheva­lier, ancien salarié en ressources humaines recon­ver­ti élec­tricien à Angers, où il fait tous ses déplace­ments à bipor­teur.

« Il y a claire­ment une dynamique », se réjouit Math­ieu Cloarec, directeur des Boîtes à vélo, une asso­ci­a­tion qui promeut le vélo comme mode de déplace­ment pro­fes­sion­nel prin­ci­pal. Il con­state une « crois­sance régulière » du nom­bre des adhérents : 184 aujourd’hui, avec 2 ou 3 nou­veaux par semaine.

La suite à lmire sur lunion.fr

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close