Actus France

Les bons plans pour ne plus se faire voler son vélo à Toulouse

France Bleu : À Toulouse, l'association "2 pieds 2 roues" croule sous les appels de cyclistes qui se sont fait dérober leur vélo et sous les demandes de gravage de monture par bicycode. En moyenne, il se vole dans la ville rose plus de cinq vélos par jour. Des solutions existent pour réduire le risque de vols.

A Toulouse les vols de vélo n’ont jamais été aus­si nom­breux. Selon l’association “2 pieds 2 roues” le phénomène s’est accen­tué avec le pre­mier con­fine­ment et le boom de la petite reine. “On a un afflux assez incroy­able de gens qui nous con­tacte pour nous alert­er.” La mai­son du vélo pour sa part estime le nom­bre de vols à plus de cinq par jour : “Env­i­ron 2.000 vélos sont déclarés volés chaque année à Toulouse. Mais on estime la même quan­tité de vols non déclarés.”

La moitié des vols de vélo ont lieu dans le domaine privé

Les témoignages de vic­times se ramassent à la pelle. Flo­ri­an Jutisz, qui est aus­si l’un des vice-prési­dent de “2 pieds 2 roues”, racon­te sa pro­pre mésaven­ture chez lui quarti­er des Min­imes à Toulouse : “On m’a volé mon vélo le pre­mier week-end du con­fine­ment en mars, dans mon cabanon au fond du jardin”

A lire sur francebleu.fr

 

Tags
En voir plus

Thierry Roch

Président de l'au5v, Association des Usagers du Vélo, des Voies Vertes et Véloroutes des Vallées de l'Oise.

Vous aimerez également...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close