La Tribune de Genève, 16 novembre 2017 : "Ces professionnels veulent dépolitiser le débat sur la mobilité douce et remettre les enjeux de santé au cœur des discussions."

Lien vers l'article.